40 ans (en cours de travail)

Le manoir bourdonnait des pas agités du personnel de maison qui s’acharnaient à préparer le petit-déjeuner à temps pour le réveil de leur maître. Le Duc de Chesse n’est pas nécessairement à cheval sur le protocole, mais tous savent qu’il était capable de grosses colères quand le petit déjeuner n’était pas prêt à temps lorsque sa fille unique descendait.

Soudain un cri de détresse déchira cette ronronnante routine et un silence s’abattit sur la maisonnée pendant quelques secondes. Toute vie semblait être figée, disparue. Une porte claqua et subitement l’effervescence reprit.

Catégorie : Delirium | Commenter